Nous démontrons ce que nous croyons !

demontrons-ce-que-ns-croyons.jpg

par Guillaume Leroutier
Enseignant et coach certifié en PNL

Connaissez-vous le phénomène couramment appelé l’autoréalisation des prophéties.

Un des plus célèbres exemples de ce phénomène d’autoréalisation des prophéties a été rapporté par Rosenthal et Jacobson dans le livre Pygmalion à l’école (1983). Rosenthal et Jacobson ont fait savoir à des enseignants que 20% des enfants de leur école élémentaire avaient un niveau intellectuel supérieur aux autres. Ils ont transmis les noms de ces élèves à leurs professeurs. En fait, ces enfants étaient tout à fait semblables à leur camarades. Ils avaient simplement été sélectionnés au hasard, à partir d’une liste de numéros. Huit mois plus tard, à un test de Q.I., ils ont obtenu des résultats nettement supérieurs à ceux des autres élèves !

On peut donner l’explication suivante à cet exemple. En signalant aux professeurs que certains élèves étaient plus doués que d’autres, ces chercheurs ont posé un certain « cadre de référence » concernant ces élèves et ce cadre a induit des attentes plus élevées des professeurs envers ceux-ci. Les professeurs ont finalement agi différemment avec ces élèves pour pouvoir confirmer leurs attentes légitimes envers eux. Ils leur ont en effet porté plus d’attention, leur ont fourni plus de stimulations, leur ont donné plus de feedbacks constructifs. En conséquence, en étant considérés comme brillants intellectuellement et encouragés, ceux-ci ont mieux appris et intégré les connaissances enseignées. Autrement dit, les élèves ont été meilleurs que les autres non parce qu’ils étaient effectivement plus intelligents que leurs camarades, mais parce qu’ils ont constaté que leurs professeurs les considéraient comme tels.

Cela n’est pas anodin comme phénomène. C’est comme si nous sélectionnions constamment ce que nous voyons, entendons et ressentons de façon à valider nos croyances sur nous-même, les autres, le monde et la vie. Comme l’a dit Denis Waitley : « La vie est une prophétie que vous réalisez vous-même ».

Dans notre quotidien, bien souvent sans le savoir et sans le maîtriser, nous induisons donc ce que nous obtenons.

Prenons alors le temps de clarifier ce que nous souhaitons obtenir dans la vie pour pouvoir mieux l’induire !