Le coaching au niveau de l’identité

coaching-identite.jpg

Par Robert Dilts et Deborah Bacon 

L’humanité se trouve face à une période pleine d’épreuves. Les problèmes tels que le terrorisme et le réchauffement planétaire sont des signes qui indiquent que nous sommes de plus en plus déconnectés de nous-mêmes, des autres et du monde. Cet état collectif de déconnexion auquel nous sommes arrivés provoque une crise qui commence à nous réveiller. Nous sommes nombreux à être prêts pour le changement et la transformation. De plus en plus de personnes se posent la question de ce qui est vraiment essentiel, et réévaluent leur direction de vie. Cet éveil induit une demande croissante de coaching au niveau de l’identité.

Tout processus de coaching est organisé autour du mouvement allant d’un état présent à un état désiré. Dans le coaching au niveau de l’identité, l’état désiré consiste à être profondément relié à soi-même et vivre à partir d’un état de centrage, présence et plénitude. La modélisation des personnes qui réussissent et qui sont créatives nous montre que ces éléments sont les qualités principales qui « font la différence ». Pour reprendre les paroles de la célèbre danseuse Martha Graham:

Il y a une vitalité, une force de vie, un élan vital qui se traduit à travers vous sous forme d’action. Puisqu’il n’y a pas d’autre « vous » dans toute l’éternité, cette expression est unique. Si vous la bloquez, elle n’existera jamais sous quelque forme d’expression que ce soit, et elle sera perdue. Le monde ne l’aura pas. Ce n’est pas à vous d’en déterminer la valeur ni de la comparer à d’autres expressions. C’est à vous de conserver le canal ouvert.

De cette perspective, l’évolution, la transformation et le sentiment de satisfaction dans la vie proviennent du fait de « garder le canal ouvert ».

Au niveau de notre identité, notre but le plus profond est de répondre continuellement à la question : « Qui suis-je » ? Nous répondons à cette question par la manière dont nous vivons notre vie, instant par instant. Quand nous sommes centrés, présents dans notre corps et reliés à nous-mêmes et au monde autour de nous, nous contactons tout naturellement notre raison d’être et le sens de notre vie.

Le principal dilemme de notre vie, qui semble aller à l’encontre de notre évolution naturelle et au sentiment de satisfaction, est que nous nous déconnectons de nous-mêmes afin de nous protéger. Ainsi, nous perdons le contact avec nos véritables besoins. Nous nous réfugions dans des activités et des comportements qui nous maintiennent dans cet état de déconnexion. Nous devenons réactifs ou renfermés, et nous commençons à « fermer notre canal ». Nous nous éloignons de ce que nous craignons plutôt que d’être connectés à ce que nous voulons faire et être dans notre vie. Ceci provoque plusieurs dynamiques qui nous font vivre dans un état diminué, sans être en contact avec notre vraie plénitude. Ces dynamiques, souvent inconscientes, intègrent :

1.Le fait de s’accrocher à un « moi idéalisé » (ce que nous croyons devoir être afin d’être aimés et approuvés).

2.L’identification avec des pensées, croyances et histoires qui limitent l’expression de notre véritable identité.

3.Un manque de compréhension concernant les sentiments difficiles qui émergent naturellement dans notre vie (frustration, peur, colère, doute de soi, etc.) et une difficulté à savoir comment être en relation avec ces sentiments.

Le but fondamental du coaching au niveau de l’identité est d’aider les individus à reconnaître à quel moment leur « canal est ouvert », à quel moment il est « fermé » et à définir ce qu’ils peuvent faire pour l’ouvrir à nouveau. Nous devons pour cela apprendre à reconnaître comment nous nous déconnectons de nous-mêmes et à découvrir ce qui nous permet de « revenir à la maison ». Un objectif clé du coaching au niveau de l’identité est de permettre aux gens d’élargir et d’approfondir leur sentiment de qui ils sont, et de répondre aux opportunités et aux difficultés de la vie avec de plus en plus de présence, de ressources et d’authenticité – même pendant les périodes d’épreuve et de crise. De cette perspective du coaching au niveau de l’identité, il est important d’envisager notre vie comme un « voyage du héros » et de trouver l’appel à l’action, présent dans les événements et défis que nous rencontrons. C’est en effet souvent au travers des crises, que nous arrivons à une plus grande plénitude et devenons ainsi plus aptes à trouver notre expression unique dans la vie.

A un niveau profond, les êtres humains partagent tous les mêmes peurs fondamentales – la peur de la souffrance et de la douleur, la peur de l’abandon ou de l’étouffement, la peur de la non-existence, etc. La manière dont ces peurs sont exprimées varie d’une culture à une autre, et la place qu’elles prennent dans notre vie change selon les phases de vie et les circonstances. En général, notre réponse à la peur est de nous déconnecter de notre vulnérabilité et de vivre à partir de stratégies de survie qui nous coupent de notre richesse intérieure et du terreau fertile de notre être.

Le processus du coaching au niveau de l’identité aide les individus à identifier ces peurs fondamentales sous forme de « démons » et d’ « ombres » – des sentiments et des parties de nous-mêmes dont nous nous sommes déconnectés, auxquels nous ne voulons pas faire face. Ensuite, ce processus aide les individus à trouver les ressources nécessaires pour changer leur relation à ces peurs, ouvrir à nouveau le « canal » et vivre à partir d’un lieu de plus profonde connexion, d’une plus grande foi et confiance en soi.

Les défis au niveau de l’identité émergent souvent au cours des périodes de transition. Dans notre vie, il y a toujours du changement, mais pas toujours du progrès. Bien que nous ne puissions ni empêcher ni véritablement contrôler les transitions et transformation de notre vie, nous pouvons apprendre à accompagner ce mouvement naturel, et à y participer de manière plus consciente, plutôt que d’être inconsciemment emportés par la rivière du changement. Un des objectifs du coaching au niveau de l’identité est d’aider les individus à intérioriser les compétences et principes qui permettent de gérer les transitions de la vie avec plus d’aisance, de fluidité et de ressources.

Quand nous sommes centrés et en contact avec qui nous sommes vraiment, nous vivons profondément reliés à nous-mêmes et aux autres. Retrouver et soutenir cette connexion est un élément essentiel de guérison de notre monde. Le coaching au niveau d’identité contribue ainsi à transformer notre réalité collective.