LE FORT, LE TENDRE ET LE DRÔLE

Il était une fois, trois frères très différents.

Le premier des trois frères était le chef du village. Il était aimé pour son grand courage, son sérieux et pour le respect qu’il portait à ses concitoyens. Tout le monde le nommait Le Fort  à cause de sa force physique exceptionnelle, mais surtout pour sa grande force mentale. Rien ne l’ébranlait. Ni la maladie ni la mort ne l’affectaient et c’est avec joie que les habitants du village lui donnaient le mandat de les protéger.

Le deuxième frère se faisait appeler Le Tendre. Il avait un coeur immense et une générosité infinie. On venait souvent le voir parce qu’on lui connaissait une grande capacité d’écoute. Il était devenu l’ami des gens seuls et sans famille. Il était aussi toujours prêt à aider et à offrir aux plus démunies ses maigres biens. En sa présence, tous se sentaient calmes, confiants et détendus.

Le troisième frère était connu de tous comme Le Drôle. Vous vous en doutez, il était le bouffon de service. Une blague n’attendait pas l’autre et il était le roi des fêtes du village. Tout le monde se l’arrachait afin de mettre un peu de folie dans leur veillée. Et lorsqu’il n’avait plus le coeur à rire, Le Drôle se transformait en inventeur. Il adorait user de sa créativité pour inventer et trouver des solutions pour ses amis dans le besoin.

Ces trois frères, malgré leur grande différence, s’entendaient à merveille. Ils adoraient travailler ensemble jusqu’au jour où ils découvrirent un trésor dans le grenier de la maison paternelle. Ils firent rapidement un conseil de famille pour décider de sont sort. Ils discutèrent des heures, des jours et des nuits afin de s’entendre sur  la meilleure façon d’utiliser ce merveilleux cadeau, mais en vain. Plus les discussions avançaient, plus l’harmonie s’envolait.

La fatigue et les désaccords eurent raison de leurs bonnes manières. Le Fort finit par user de sa force pour frapper Le Tendre qui voulait donner ce trésor aux plus démunis du Royaume. Le Tendre prit peur et laissa son frère partir avec le Trésor. Le Drôle n’en fit pas de cas, mais suivit son frère en cachette. Lorsque le Fort s’arrêta pour la nuit, Le Drôle attendit que son frère dorme profondément pour voler le trésor et le garder pour lui. Il devait riche, mais ne retrouva jamais le bonheur de jadis, celui qu’il ressentait en présence de ses deux frères.


Nous possédons tous en nous ces trois archétypes: la force, la tendresse et l’humour. Bien équilibrées, ces énergies de base nous permettent d’intervenir de façon adéquate dans tous les domaines et sphères de notre vie. Par contre, lorsqu’elles sont déséquilibrées, nous ouvrons la porte à toutes sortes de comportements limitants ou inappropriés.

La force sans la tendresse et l’humour mène rapidement à la violence et l’agression. La tendresse sans la force et l’humour peut facilement se transformer en soumission, en faiblesse et en dépendance. Et l’humour sans la force et la tendresse devient quant à elle cynisme et fourberie.

Certains contextes demandent d’être fort (émotionnellement), drôle ou tendre. Pourtant, ces énergies sont bien peu sans la présence des deux autres! C’est en s’équilibrant qu’elles révèlent tous leurs potentiels.


Équilibrer ses énergies d’archétypes

Prenez un moment le matin pour vous observer. Quel est votre niveau de force, de tendresse et d’humour? Commencez par le plus bas et trouvez un vidéo, une musique ou une pensée qui vous permet d’augmenter ce niveau d’énergie.

Si c’est votre force qui est à plat, trouvez quelque chose qui réveille votre courage, votre focus ou qui augmente votre sentiment de respect et de protection.

La tendresse  peut être retrouvée avec plus de douceur, en relaxant ou en touchant votre vulnérabilité.

L’humour peut facilement être réveillé en riant, mais également en activant sa créativité et sa souplesse.

Lorsque vous sentirez que vos trois énergies sont en équilibres, prenez une grande respiration et laissez venir un mot ou une image qui représente cet équilibre. Il vous sera alors plus facile de retrouver cet état rapidement en vous rappelant ce mot, cette image ou tout simplement en respirant profondément.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s